On the fly

Your awesome Tagline

1 note

Abdelhak Goradia, Algérien de 51 ans, est mort d’«asphyxie» lors de son transfert vers l’aéroport de Roissy dans un fourgon de police, le 21 août. Ses proches affirment avoir vu des hématomes sur son visage. «Même à un animal, on ne fait pas ça !» dit son neveu, alors que les policiers sont suspectés de mauvais traitements et que les associations s’indignent. Une information judiciaire a été ouverte.
Mort d’un Algérien expulsé: la police est gravement mise en cause

4 notes

a4rizm:

A4rizm, une sorte de lecture interactive, installation dans une voie publique, Place de la République, Paris, 18 août 2014.